Comment les neurosciences s’emparent du monde de l’entreprise

cf article les Echos du 12 octobre 1919 - Paul MOLGA        Comment les neurosciences s'emparent du monde de l'entreprise

Les neurosciences déterminent le fonctionnement de nos cerveaux lors de tâches sollicitant mémoire, engagement, attention ou prise de décision. 

Or, à l'arrivée des nouvelles générations, l'ensemble des modèles traditionnels de gestion de la performance sont remis en cause. Les théories du management se teintent de nouveaux savoirs issus des neurosciences et renforcent notre attention sur la dimension humaine.  

Alors pour les entreprises, l'enjeu devient  : optimiser l'organisation, réduire le stress et stimuler la créativité. Les différentes expérimentations nous montrent qu'un des facteurs clés est la reconnaissance. Elle active les circuits neurologiques de la récompense et favorise la motivation et  la confiance

Ainsi, stimuler les émotions positives en milieu professionnel permet “d'adapter le monde du travail au fonctionnement cérébral plutôt que l'inverse” (Pierre-Marie Lledo- neuroscientifique à l'institut Pasteur - chroniqueur à Les Echos)

⇴ Le  propos de WICS

Depuis de nombreuses années, les théories neuroscientifiques sont en évolution permanente dans le domaine  de la santé. Aujourd’hui, appliquées au  monde de l’éducation, elles permettent  d’adapter les apprentissages, de proposer de nouveaux formats ou d'acquérir des méthodologies de travail plus performantes. 

Et si on imaginait un spécialiste des sciences  cognitives dans l'entreprise ? Car, les cerveaux des apprenants d’aujourd’hui sont bien les cerveaux des professionnels de demain. 

Donc, pour nos dirigeants, il y a un enjeu à comprendre le fonctionnement de ce cerveau  pour anticiper les besoins humains dans le monde du travail.

 Mais, au-delà des collaborateurs, jeunes ou moins jeunes, le premier outil de travail dans l’entreprise est bien notre cerveau qui nous permet de penser. “De bons cerveaux viennent bons auspices” (proverbe français) … alors provoquons la performance en améliorant notre gestion cognitive !