La parabole des aveugles et de l’éléphant


"Ainsi, ces hommes d'Inde discutèrent longuement, chacun faisant valoir son opinion avec force et fermeté. Même si chacun avait partiellement raison, tous étaient dans l'erreur. » C'est ainsi que se termine la parabole de l'éléphant, qui met en situation 7 aveugles décrivant un éléphant. Ainsi, chaque aveugle détient une vérité sur ce qu'est un éléphant. N'oublions pas cette parabole quand nous devons prendre nos décisions. Quelle partie de l'éléphant suis-je en train de toucher au moment où je prends une décision? Qui d'autre peut m'aider à mieux voir la situation ?
Comment organiser et structurer une démarche commune pour se mettre d'accord ? Autant de questions, autant de décisions à prendre. C'est le quotidien du chef d'entreprise qui, pour la plupart d'entres eux, connaîtront "la solitude de la décision" , prise en son âme et conscience mais avec les biais cognitifs qui vont avec !

"L'interdisciplinarité est une absolue nécessité dans la lutte contre la désinformation"

A l'heure de l'information diffusée dans les "réseaux sociaux", dans un contexte de crise particulièrement anxiogène, l'épidémie des fake news, si elles ont toujours existées, devient une menace pour la santé d'après l'OMS.

Un institut interdisciplinaire (Sciences humaines et sociales, neurosciences, informatiques...) va se créer à Paris pour déterminer des méthodes et des outils dont le but est de lutter contre la désinformation. (Grégoire Borst - Data Intelligence Institut de Paris). "Lorsqu'on aborde les grands problèmes de société à travers un seul champ, on produit un corpus de connaissances souvent parcellaires, et on propose des solutions souvent trop simplistes" (G.BORST)

L'institut étudiera des thèmes tels que la naissance des fake news, les biais cognitifs, la manipulation des informations… Instaurer une culture scientifique plutôt que de laisser la parole aux opinions est une voix majeure dans cette lutte.